lundi 27 février 2017

OVERLORD T1 — MIYAMA FUGIN & MARUYAMA KUGANE — 3/5





 Manga / Fantaisie

Ototo manga 2017 / 2014 Japon

192 pages

RÉSUMÉ :
Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre MMORPG à succès est sur le point de fermer. Momonga, nécromancien mort vivant de niveau 100, chef de la puissante guilde « Ainz Ooal Gown », attend seul l’arrêt du jeu. Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga ne se déconnecte pas et les personnages non jouables se retrouvent dotés d’une conscience… Prisonnier d’un monde inconnu, notre seigneur maléfique va partir à la recherche d’un nouveau but à son existence et prendre la décision de conquérir ce nouvel univers tout en y laissant son empreinte.



COMMENTAIRE :

Ce nouveau titre fait parti de la mouvance des adaptations d’animes sur les MMO en manga.

Ainz, le chef d’une guilde d’une quarantaine de personne, est seul ce soir pour la fermeture des serveurs du jeu, après plus de 10 ans d’existence. Sauf que… même après l’heure limite il est toujours connecté au jeu, pire les PNJ prennent vie. Leurs personnalités calquées sur la programmation qui a été faite par les différents membres de la guilde. En effet le jeu Yggdrasil permettait une grande latitude de création : programmation des PNJ, création de bâtiments, objets de rang monde (permettant des modifications avec l’aval de modérateurs)…

Dans ce tome on ne sait pas ce qu’il se passe à l’extérieur du jeu pour le joueur, ni s’il est le seul dans cette situation. On suit son personnage et la découverte de son nouvel environnement de vie, en effet il n’arrive plus à se déconnecter du jeu ni à contacter les modérateurs.
Les personnages sont plutôt classés dans la catégorie des méchants habituellement : démons, liches… et même si en fin de tome les subordonnés de Ainz sont partis dans une optique « conquête du monde pour le maître », il sera intéressant de voir ce que fera celui-ci, maintenant qu’il n’est plus joueur mais acteur.

Premier tome intéressant, axé aventures sans vue sur le monde réel pour le moment.
Entre chaque chapitre on trouve, en quelque sorte, un didacticiel du jeu : définitions, descriptions des objets, pouvoirs magiques…

Comme Swort Art Online ou Re-monster, la série est aussi disponible en format light novel, en France le tome 1 (10 en cours) sortira en mai chez Ofelbe.

PORTRAIT-CHINOIS :

*   Chiffre : 7 gardiens du grand tombeau de Nazarick.
*   Couleur : violet de la jaquette.
*   Mot : Yggdrasil nom du monde où a évolué le personnage principal pendant 10 ans, avant la fermeture des serveurs.
*   Objet : sceptre objet de rang divin mais avec les caractéristiques de rang monde, à savoir pouvoir modifié le jeu lui-même.
*   Personnage : Ainz le chef d’une des plus puissantes guildes du jeu, qui reste bloquer dans le jeu.

GRIBOUILLDOLIE :

En route pour l’aventure! Yaaaa!
Avant / Après

A CONTRARIO :

Underlady


@++
nono

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire