lundi 20 mars 2017

LA TERRE DU MAGICIEN — GROSSMAN LEV — 4/5



« Et puis, les livres de Tolkien, c'était de la fiction, et Eliot, en tant que Grand Roi de Fillory, ne se mêlait pas de fiction. Il avait affaire à des faits, ce qui devenait toute de suite plus compliqué. »


Roman / Fantastique

Ebook Atalante 2016 / 2014 USA

512 pages

RÉSUMÉ :
Quentin a tout perdu. Privé de sa couronne, chassé du royaume de Fillory qui lui est désormais interdit, irrémédiablement séparé de ses amis les plus chers, il n’est plus qu’un marginal errant sans repères et sans espoir.
Retourner à Brakebills, le foyer de son apprentissage, pour y enseigner à son tour ? Ce ne sera qu’un amer feu de paille. Alors pourquoi ne pas s’acoquiner avec ce groupe hétéroclite de magiciens à la petite semaine, recrutés pour s’emparer, façon commando, d’une valise mystérieuse au contenu peut-être bien inestimable ?
De pérégrinations en découvertes, de secrets enfouis en révélations éblouissantes, il est vrai que tous les chemins mènent à Fillory. Fillory qui se meurt. La fin des temps est annoncée ; les nouveaux souverains ont entrepris une quête désespérée…

COMMENTAIRE :

Nous revoilà pour la conclusion des aventures de Quentin.

Après son bannissement de Fillory Quentin intègre le corps enseignant de Brakebills, on y découvre sa spécialité : réparateur de petites choses. Puis il devient mercenaire pour un oiseau parlant, la mission n'est pas un total échec malgré l’ingérence des gardiens du Ni, car Quentin et Plum récupère le journal intime de Rupert Chatwin. Mais l'objectif de Quentin est de sauver Alice de son état de Niffin. Tout s’enchaîne à vitesse grand V, jusqu'au déicide salvateur.

Magnifique conclusion où tout nous est révélé : la quête de Janet pendant l'absence de Quentin et Eliot (son acquisition des 2 haches de glace), l'histoire de Martin par Rupert (Martin a vendu son humanité à Ombre, qui n'est pas mort), Asmodée récupère une arme pour tuer Goupil (avec succès), Penny finalement les aide à sauver Fillory (la « bibliohistoire » de ce monde est complète donc on ne doit pas intervenir et le laisser disparaitre)...
Ça fuse dans tout les sens, pas le temps de se poser, on n’a pas le temps de regretter la fin de la série. Qui fini bien, forcement hein, c'est un conte, donc ils vécurent heureux...et pour les enfants on a le futur Prince de Fillory qui est en route.

Ce fût un vrai plaisir de suivre cette série. Maintenant il faudrait que je commence à regarder la saison 2 de la série TV.

PORTRAIT-CHINOIS :

*   Chiffre : 2 béliers sacrifiés pour que vive un monde.
*   Couleur : jaune comme le soleil mourant de Fillory.
*   Mot : réparateur, tel est la spécialité de Quentin finalement, bien utile pour sauver Alice et Fillory.
*   Objet : pièces magiques données par Maïakovski, bourrée de puissance magique.
*   Personnage : Quentin, homme, mage, Dieu, meurtrier...un peu de tous à la fois.

GRIBOUILLDOLIE :

Les baleines tisseuses de sorts planétaires font de belle rencontre parfois.
Avant / Après

A CONTRARIO :

Les ciels des non-magiques



Marchons !
@++
nono

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire